Buakaw là ai

Je suis né dans le village de Ban Ko Kaeo dans la région de Surin, dans l’Isaan (Nord-Est), c"est un village à environ 10 Km de la ville de Samrong Thap, j"ai grandi ici avec ma famille qui est encore là...

Bạn đang xem: Buakaw là ai

*

Est ce que tu es marier, tu as des enfants ?

Non je n"ai pas d"enfant, oui j’espère un jour, mais pour l"instant je ne suis même pas encore marier, bientôt peut être (Rire)

*

Tu as des frères et sœurs ?

Nous sommes cinq enfants dans la famille

Tu as des frères qui ont pratiqué la boxe ?

Non je suis le seul boxeur de la famille

Tu as commencé la boxe cộ à quel âge ?

A 7 ans

Adolescent tu étais plutôt bagarreur ou pas du tout ?

Oui un petit peu, c’était plutôt des petites bagarres d"enfants, plus pour s"amuser, je ne suis pas un bagarreur du tout...

Comment tu as découvert la boxe ?

Avec tháng grand frère qui adore la boxe ont regardais souvent des combats à la télévision, mon grand frère est un passionné de boxe c"est lui qui m"a initié au Muay Thai !

Ton premier combat tu l’as fait à quel âge ?

A 7 ans, j"ai gagné mon premier combat aux points, c"était dans mon village, j"ai gagné 100 bahts (2,50 euros)…

Ce n"est pas beaucoup par rapport à ce que tu gagnes aujourd"hui ?

Oui c"est sûr, ce n"est vraiment rien, mais maintenant que j"y pense c’était quvà même beaucoup pour un petit gamin de la campagne (Rire)

Tu as commencé le Muay Tnhì dans quel camp ?

Ce n"étais pas dans un camp, je m’entraînais chez moi avec mon gr& frère, c"est lui qui m"a tout appris, c"est lui et tháng père qui me trouvais mes combats, c"étaient mes managers en quelques sortes...

Tu as beaucoup combattu dans l"Isaan ?

Oui énormément, entre 7 et 12 ans j"ai fais 100 combats dans toute la région du Nord-Est !

A quel âge tu es allé au camp Por Pramuk ?

En fait, lorsque j"avais 12 ans, Mr Pramuk Rochannachảy, un grand promoteur de Bangkok est venu dans notre région, il cherchait des jeunes boxeurs pour son camp à Chachoengsao, il m"a repéré et amené avec lui dans son camp, et depuis l’âge de 12 ans je suis resbửa au camp Por pramuk...

Dans ce camp il y avait beaucoup de bons boxeurs ?

Oui et beaucoup sont devenus des combattants reconnus à l"international, il y a eu de grands champions comme Namsaknoi, Chookdee, Ponsawan, Kompayak, Nonthanon et bien d"autres...

Pourquoi tu es partis du camp Por Pramuk ?

Je dois beaucoup à Mr Rochannachảy mais maintenant je ne peux plus travailler avec le Team Pramuk, je vais désormais combattre sous le nom de Buakaw Banchamek (Buakaw ne veut pas trop en parler, la question semble un peu le gêner)...

Aujourd"hui tu as donc ouvert ton propre camp ?

Oui, je viens d"ouvrir mon camp dans tháng village natal à Ban Ko Kaeo, ici, chez moi, près de ma maison. Avec mon sponsor Yokkao nous avons construis ce camp qui est à peine terminé, il a ébửa fait en seulement 10 jours !

*

*

Maintenant tu vas t’entraîner et préparer tes combats dans ton camp ?

Oui j"ai fais construire ce camp pour pouvoir continuer à m’entraîner correctement oto maintenant je veux gérer moi-même ma carrière de combattant. Mais j"ai ausđam mê fais ce camp pour les enfants de tháng village, pour qu"ils puissent découvrir le Muay Tnhị et peut être un jour avoir la chance comme moi de bien vivre grâce à ce sport...

*

*

C"est toi qui donnera les cours aux enfants de ton village ?

Au début oui mais ensuite je compte faire venir deux entraîneurs qui s’occuperont aussi mê des jeunes boxeurs...

Il y a combien de boxeurs dans ton camp pour l"instant ?

Seulement 3 ou 4 petits boxeurs, pour le moment...

*

*

Tu t’entraînes différemment aujourd"hui dans ton camp par rapport à ton entraînement au Por Pramuk Gym ?

Oui j"ai du changer un peu tháng entraînement oto je n"ai plus d’entraîneur pour l"instant, le matin je fais toujours mes 10 Km de footing par contre l’après midi comme il fait très chaud dans l"Isaan, je ne cours que 4 à 5 Km, je fais beaucoup de corde et des rounds au sac de frappe...

*

*

Les rounds aux paos et les séances de corps à corps ne te manquent pas ?

Pour l"instant non pas trop, depuis maintenant de nombreuses années que je combats j"ai acquis beaucoup d’expérience sur le ring et je n"ai besoin maintenant que de travailler correctement ma condition physique pour être au top...

Xem thêm: Phần Mềm Chuyển Pdf Sang Word Full, Công Cụ Chuyển Đổi Pdf Thành Word Tốt Nhất

*

*

Aujourd"hui dans quelle catégorie tu boxes ?

En 70 Kg

*

Tu as gagné beaucoup de titres, quelles sont les principales ceintures que tu as remportés ?

J’ai gagné la ceinture du stadium d"Omnoi en 126 lbs et 135 lbs, la ceinture de Thaïlande en 126 lbs, la ceinture du Tournoi Toyota en 140 lbs, la ceinture de Champion du Monde WMC en 154 lbs, la ceinture S1 en – 70 Kg, deux fois la ceinture du Tournoi K1 World Max en – 70 Kg et la ceinture du Tournoi Tnhì Fight en – 70 Kg !

*

Combien as-tu fais de combats, combien as-tu de victoire et de défaite ?

J’ai fais plus de 300 combats avec seulement une quarantaine de défaites et quelques nuls !

*

*

Tu as gagné beaucoup de combats par KO ?

Oui pas mal, j"ai remporbổ plus de 60 victoires par KO !

Tu as quel style de boxe ?

Je suis un combattant qui avance et qui est technique, ma force c"est de pouvoir adapter ma boxe pháo en fonction du style de combattant que j"ai en face de moi...

Quelle technique tu aimes le plus en combat ?

Les low kiông chồng, les middles et les high kichồng, j"adore ces techniques en combat !

*

*

Quel a éxẻ jusqu’à maintenant ton combat le plus dur ?

Tous les combats sont durs mais je pense que mes combats au Japon ont éngã parngươi les plus durs car le niveau surtout dans le Tournoi K1 Max était très relevé !

Parngươi les combattants du K1 Max que tu as rencontré tels que Masalớn, Kraus, Souwer, Salớn, John Wayne Parr, Askerov, Holzken, Drago, Zambidis, quel a ébửa le plus difficile à combattre ?

Ce sont tous des grands champions qui ont ébổ difficile à combattre, je ne peux pas te dire vraiment lequel a ébổ le plus dur. Avant lorsque je combattais uniquement en Thaïlande je croyais que les combattants thaïlandais étaient les plus forts du monde, mais lorsque j"ai commencé à voyager, j"ai vu que beaucoup d"étrangers étaient aussay mê très bons et qu"il y avait des combattants étrangers vraiment ausđắm say forts que les combattants thaïlandais !

*

*

Tu n"as perdu que face à Masalớn, Salớn, Kraus et Souwer, que penses tu de ces combattants ?

Je ne conteste pas mes défaites face aux champions japonais par contre, pour moi, j"avais gagner contre les hollandais surtout face à Souwer !

Ton meilleur souvenir de boxe cộ jusqu’à aujourd’hui ?

Ma victoire au Thai Fight oto j"ai gagné chez moi en Thaïlande devant tháng publique, c"est mon plus beau souvenir !

*

*

Tes victoires au Japon pour le Tournoi K1 Max cela reste ausđam mê des grands moments ?

Oui bien sûr, ce sont ausđắm say des bons souvenirs surtout au Japon oto j"aime le publique japonais, j"ai beaucoup de fans là-bas (Rire)

Tu as beaucoup combattu à l’étranger, combien de combat tu as effectué à l"étranger ?

J"ai fais 56 combats à l"étranger et j"adore voyager !

*

Et en France, tu as fais combien de combats ?

En France j"ai combattu trois fois

Tu connais des boxeurs français ?

Je connais Fabio Pinca le vainqueur du premier Tnhì Fight, je connais ausđắm đuối Skarbowsky qui était très fort, je l"ai combattu d"ailleurs à Hong Kong (Victoire aux points)...

Justement tu devais rencontrer Fabio Pinca en France, pourquoi le combat ne c"est pas fait ?

Je ne peux pas t"en dire trop sur ce combat, il y a eu des événements personnels qui ont perturbés ce combat en France (Il ne souhaite pas parler de ces événements)...

Est ce que tu penses rencontrer un jour Fabio Pinca ?

Je ne sais pas, peut être, oui...

Tu as rencontré plusieurs fois des combattants français (Mourad Sari, nul, Djime Coulibaly, victoire aux points, Abdallah Mabel, victoire aux points, Mickael Piscitello, victoire par KO), que penses tu des combattants français ?

Ce sont des bons combattants, souvent très techniques !

Pour toi qui est le meilleur nakmuay étranger ?

Avant je voyais les combats de Ramon Dekkers en vidéo et je pensais que c"était le combattant étranger le plus fort, mais quvà j"ai commencé à combattre souvent à l"étranger j"ai vu qu"il y avait beaucoup d"autres combattants ausmê man fort que Dekkers, surtout en Europe il y a de très bons combattants !

Le meilleur boxeur thaïlandais actuellement c’est qui pour toi ?

Je ne peux pas te dire, en Thaïlande il y a beaucoup, beaucoup de grands combattants...

Qui est ton promoteur aujourd’hui ?

Je n"ai plus de promoteur, j"ai juste tháng manager du sponsor Yokkao, je travaille avec eux désormais mais je souhaite maintenant géré ma carrière tout seul, être indépendant...

Tu gagnes bien ta vie avec la boxe ?

Oui j"ai gagné beaucoup d"argent, j"ai achexẻ ma maison, j"ai une très belle voiture, je suis chez moi avec ma famille, ça va, je suis bien...

Quelle est ta bourse aujourd’hui ?

1 million de bahts (25 000 euros) !

Quvà a lieu ton prochain combat ?

En avril à Pattaya pour le Tournoi Thai Fight, je rencontre un étranger, je crois que c"est un français d"ailleurs mais je ne suis pas sûr (Le français Mickael Cornubet)...

Entre la Thaïlande, le Japon et les pays d’Europe, dans lequel tu préfères combattre ?

Au Japon oto il y a plus d"argent mais gagner en Thaïlande devant le publique thaïlandais c"est aussay đắm un grvà honneur !

Tu as fais combien de combat au Japon ?

J"ai dû faire plus de 30 combats au Japon !

Tu préfères combattre en Muay Tnhị ou en K1 Rule ?

Le Muay Thai est ma discipline depuis toujours, je suis un nak muay, je préfère combattre en Muay Thai mais combattre en règle K1 c"est bien ausđắm đuối oto sa préserve sầu le combattant des blessures graves. Le plus dangereux dans la boxe pháo tnhị ce sont toutes les techniques avec les coups de coudes qui peuvent faire des blessures importantes aux combattants durant sa carrière, en K1 il n"y a pas les techniques de coups de coudes...

Qu’aimerais-tu faire après la boxe ?

Transmettre ma passion de la boxe aux jeunes générations...

Tu as tourné dans un film thaïlandais, un film sur le Muay Tnhị ancien (Yamada, le Samouraï d"Ayothaya), que retiens tu de cette expérience ?

C"était super, un grvà souvenir, en plus nous étions plusieurs boxeurs ensembles dans ce film (Anuwat, Seanchai, Yodseanklai, Jareonthong), ce fut vraiment une bonne expérience que j"aimerais renouveler, c"est sûr...

Merci et chookdee pour ton combat à Pattaya !

Merci

 

SERGE TREFEU ET BUAKAW BANCHAMEK

*

 

Buakaw est actuellement le combattant thaïlandais le mieux payer au monde. Sa popularité en Thaïlande est tellement forte que chaque semaine les journaux du pays parlent de la star. En Thaïlande, tous le monde connaît Buakaw, c"est devenu le sportif thaïlandais le plus médiatisé du moment. En plus d"être charismatique, ce formidable combattant est une véritable machine de guerre. C"est un boxeur complet, technique, puissant, rapide et qui a une grande intelligence du ring. C"est certainement le boxeur thaïlandais qui a le plus combattu à l"étranger. Il a su adapter sa boxe afin d"affronter et de battre les meilleurs combattants de la planète. Ces combats dantesques face aux seigneurs des rings tels que Andy Souwer, Albert Kraus, John Wayne Parr, Masato lớn Kobayashi, Yoshihiro Sato, sont devenus désormais des combats cultes. Ce champion a marqué l"histoire de la boxe pháo pour toujours, Buakaw est déjà rentré dans la légende du Muay Thai !

 

BUAKAW BANCHAMEK

*

Nom de combattant : BUAKAW BANCHAMEK

Nom réel : SOMBAT BANCHAMEK

Poids : 70 Kg

Taille : 1m74

Nombre de combat : 372 combats, 310 victoires (65 KO), 44 défaites et 18 nuls

Titre : Champion du Tnhị Fight (2011), Champion du Monde WMC (2011, 2009, 2006), Champion du K1 Max (2006, 2004), Champion S1 (2005), Champion du Tournoi Toyota (2002), Champion D"Omnoi (2001, 2002), Champion de Thaïlande (2001)